Close

9 septembre 2017

Le guide du Geek à Tokyo

Pour tous les amateurs de pop culture japonaise, le premier voyage dans la capitale nippone est souvent un rêve qui devient réalité. Tout faire, tout voir et cela en un minimum de temps, il faut savoir rentabiliser son séjour et son porte-feuille! Pour vous éviter de vous perdre dans les méandres d’Internet, voici un guide simple mais efficace de l’univers geek de Tokyo.

Accédez aux cartes Google map en cliquant sur les liens soulignés.

 


Le shopping



Pour les collectionneurs à la recherche de goodies, Pas de grosses surprises, Akihabara, Nakano Broadway et Ikebukuro restent les trois principaux point de chute pour faire ses emplettes.

Du côté d’Akihabara, un seul mot d’ordre, fouiller.
Le quartier regorge de magasins en tout genre et il est vivement conseillé de comparer les prix avant de franchir le pas. Néanmoins on vous invite à faire un tour du cote des géants du quartier comme Kotobukya, Astop ou encore Super Potatoe pour les rétro gamers.

 

 

Nakano Broadway, l’alternative.
Si vous n’avez pas trouvé ce qu’il vous fallait à Akihabara, le quartier de Nakano abrite une galerie marchande qui pourrait vous séduire: Nakano Broadway! Pas besoin de se perdre des heures dans les rues, direction les étages supérieurs de la galerie pour trouver son bonheur avec des boutiques renomées tel Mandarake ou des échoppes aux contenus plus tournées vers les comics et l’occident.

 

 

L’otome road d’Ikebukuro.
Petit secret gardé par les japonaises adeptes de mangas, d’animés et de cosplay. Cet endroit rassemble énormément de magasins dédiés à la gente féminine et à leurs passions. On retiendra surtout la chaîne de magasin Animate qui offre à ses clientes une grosse variété de produits sur plusieurs étages.

L’anime street d’Asagaya.
Un endroit caché, quelque peut underground et qui ne parlera pas à tout le monde mais il devait de figurer dans cette liste.

Le Mega Pokemon Center d’Ikebukuro.
Le magasin dédié à la franchise Pokémon. Des goodies permanents et saisonniers à la pelle pour le bonheur des petits comme des grands et comme si cela ne suffisait pas, le magasin accueille également divers événements comme des tournois de cartes ou des distributions de pokemons rares pour les jeux 3ds.
Bref un incontournable!

 

 

Bonus de fin, le Jump Shop du Tokyo Dome City.
Comme son nom l’indique, la boutique officielle du magasine Jump. Un endroit sur pour trouver les derniers goodies des licences à succès du moment!

 

 


Le divertissement


 

Pour tous ceux qui veulent baigner dans l’atmosphère unique de la pop culture japonaise, Tokyo possède quelques parcs d’attractions spécialement pensés pour vous.

Le J-World du Sunshine City.
One Piece, Naruto, Kuroko no Basket, Dragon Ball…les grosses licences du magasine Jump mises en scène dans un parc à thème d’intérieur. http://www.namco.co.jp/tp/j-world/en/

 

 

La One Piece Tower.
On prend la même recette que le J-World mais cette fois-ci les projecteurs restent braqués sur LA licence phare depuis plusieurs années…One Piece! Pour acceuillir ce parc, rien de moins que la Tokyo Tower! Des décors, des attractions et des spectacles live, de quoi faire baver tous les fans de l’équipage au chapeau de paille.

https://onepiecetower.tokyo/?lang=en »>https://onepiecetower.tokyo/?lang=en

Le Joypolis d’Odaiba.
A première vue, un parc d’attractions classiques mixant des airs de fête foraine et du salon du jeux vidéo. Du cinéma dynamique, du roller coaster, de la VR, des maisons hantées….bref de quoi passer un excellent moment sur l’île d’odaÎba.
http://tokyo-joypolis.com/language/english/


Les randonnées


 

Au Japon, la pop culture ne se résume pas qu’à des livres et des écrans. Sur Tokyo, pour vivre sa passion, il va aussi falloir marcher et ouvrir les yeux!

Du côté de Shinjuku, au dessus du cinéma TOHO vous pourrez apercevoir le roi des monstres, Godzilla, vous fixer du regard. Les plus courageux pourront toujours monter aux étages pour apprécier la bête au plus près et la petite expo lui étant consacrée.

 

 

On ne devrait même plus la présenter mais si jamais vous traîner à Odaïba, ne rater sous aucun prétexte la statue taille réelle du Gundam. Celle-ci change avec le temps et s’absente quelques fois pour un check-up mais la plupart du temps elle tient son poste et veille sur les citoyens de Tokyo.

 

 

Dans le quartier de Shiodome se trouve l’horloge la plus pittoresque de Tokyo, une oeuvre signée Miyazaki, un des piliers de l’animation japonaise. Prenez rendez-vous car 5 fois par jour l’horloge prend vie et s’anime le temps d’une musique. Un événement à ne pas manquer!
A voir en début de vidéo

 

 

Pour les fans d’animation, voici le trio gagnant:

Près de la gare JR Kameari , des statues de bronze tirées de l’univers de Ryotsu Kankichi anime les rues du quartier.

A l’animation Gate d’Oizumi, vous pourrez apercevoir des statues en bronze de quelques uns des plus mythiques héros de l’animation japonaise.

 

 

Entre les quartiers de Yotsugi et Tateishi, vous pourrez admirer des statues en bronze du célèbre manga « Captain Tsubasa/Olive et Tom ».
Prévoyez de quoi marcher car le parcours prends un peu de temps.

 

 


La culture


 

Même si à Tokyo certaines expositions temporaires peuvent compléter votre science du manga ou de l’animation, voici trois lieux incontournables et gratuits pour s’instruire!

Le Tokyo Anime Center d’Akihabara. Situé dans l’immense bâtiment UDX à la sortie de la gare, cette exposition change régulièrement de contenu et propose des travaux préparatoires très intéressants.

Yonezawa Memorial Library of Manga and Subculture. Un établissement avec énormément de références différentes, pour tous ceux qui souhaitent chercher quelques perles ou agrandir leurs connaissances.

Le musée de l’animation de Suginami. Un excellent établissement pour apprendre les ficelles de l’animation à travers le temps. Surtout ne passez pas à côter de la machine de doublage Astro Boy, de quoi bien s’amuser!

 

Voilà, j’espère que ce récapitulatif aura éclairé vos lanternes et allégé votre porte-feuille le temps de votre séjour!