Close

15 mai 2016

#Japon365 – Jour 111 : Le porté de baton

Au Japon, beaucoup de festivals ont pour thème la religion.
Que cela soit celle dictée par l’homme ou celle dictée par la nature, les prières aux divinités vont de bon train, il ne faut donc pas s’étonner qu’à chaque fois qu’un événement se prépare, le temps soit de la partie…il y a du favoritisme!

Tout ça pour vous dire qu’aujourd’hui se déroulait le festival « Sanja Matsuri » du côté d’Asakusa.
L’occasion de prendre un bain de foule et d’admirer l’entrain des volontaires pendant le porté des mikoshis (sorte de petits autels) à travers les rues adjacentes du temple Sensoji. Car il en faut dans les bras et surtout dans la tête pour soulever ces autels de bois et de métal sous un soleil de plomb pendant plusieurs kilomètres. Après les avoir vu à l’oeuvre, on ne se demande plus pourquoi leur tenue de cérémonie est si…légère ^^

Autour du temple, de la joie, de la bonne humeur et un nombre incalculable de stands de nourritures et de boissons.
Si jamais vous n’êtes pas bercé dans la religion et que vous doutez de l’intérêt de venir assister à un festival de ce genre, venez pour l’ambiance qui y règne! Pas la peine de rester toute la journée à attendre je-ne-sais-quoi mais passez quelques heures à apprécier la positivé ambiante et faîtes vous péter le bide avec une énorme part d’okonomiyaki!
Parce que clairement c’est ce qu’on retiendra de notre après midi là bas, 600 yen la grosse, très grosse part d’okonomiyaki…pratiquement assez dans la barquette pour nourrir deux personnes alors quand en plus le soleil tape, la fin de repas devient vite un vrai calvaire pour le ventre ^^

Avec l’été qui approche, les festivals vont fleurir un peu partout dans la capitale et lorsque l’on voit le bon moment qu’on y passe, on a vraiment hâte que tout ça commence!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *