Close

17 juin 2016

#Japon365 – Jour 144: La fête aux nouilles

Avec tous ces rassemblements festifs aux quatre coins de la capitale, il nous est venu une question primordiale: Comment se fait il qu’en plein milieu de semaine et ce, à n’importe quelle heure, il y ai foule lors des festivals?
Loin de nous l’envie de jouer les rabats joie ou de se plaindre du communautarisme japonais mais force est de constater que les festivals ne sont jamais déserts!

Il est connu que le Japon possède une population vieillissante, il est donc normal que les seniors squattent ces festivités mais lors de ces rassemblements, toutes les tranches d’âge sont représentées et nous ne sommes pas en face d’un bingo à la maison de retraite.
Peut être la chose s’expliquerait par le fait que les japonais bossent également le weekend et donc profiteraient du milieu de semaine pour se détendre un peu pendant que les enfants sont coincés à l’école mais cela reste une hypothèse parmi tant d’autres…

Tout ça pour en venir au festival des sobas qui avait lieu cet après-midi à Yoyogi. Une destination toute trouvée directement après la fin du boulot au restaurant et l’occasion de prendre son repas du midi (vers 15h30) de façon originale. A noter que pour une fois, le thème du festival n’était pas prétexte aux stands de nourritures puisque c’était précisément le sujet du rassemblement ^^
Avec une petite foule de personnes, l’ambiance était très agréable et les sobas directement préparés sur place avait vraiment un goût unique comparé à ce que l’on peut goûter dans les combinis ou autres restos. Bien entendu, à part casser la graine et jeter un œil vers les produits et accessoires de cuisine, le festival avait un intérêt limité mais avec un soleil radieux et un ciel aussi bleu, comment ne pas profiter d’une petite sortie sur le pouce…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *