Close

21 juin 2016

#Japon365 – Jour 148: La cheese tart de Tokyo

A force de se balader dans les rues de Tokyo ou plus généralement du Japon, nous avons observé une chose intéssante concernant les restaurants et autres boutiques de nourritures.

Tout d’abord, la plupart des restaurants à la japonaises fonctionnent sans réservations. Le système peut sembler un peu à l’arrache mais quand on sait que la plupart des gens mangent un peu à n’importe quelle heure, il faut bien adapter sa façon de fonctionner.
Pour le voyageur, cela implique deux choses. D’une, qu’il peut manger quasiment partout si ce n’est pas l’heure d’influence et de deux, qu’il peut passer des plombes à trouver une place où manger si c’est le rush (encore plus vrai si vous venez en groupe).

Et en parlant de rush, il arrive fréquement de voir des files d’attente à rallonge devant certains restaurants à l’heure des repas ou après la sortie des bureaux.
Les restos ne sont pas forcément hyper connus du public étranger mais l’attroupement de locaux devant les vitrines pousse à la question: Qu’est ce qui attire autant de monde?

Notre conseil, allez y, armez vous de patience et mettez vous en rang avec les autres car de notre expérience, l’attente vaut largement la qualité de la nourriture.
Bien sur, vérifiez quand même le standing de l’établissement ou les prix pratiqués sur les plats car il serait dommage d’attendre pour se voir repartir bredouille faute de sous.
Néanmoins quand on est un minimum curieux…et pas mal affamé, on découvre de bonnes choses comme la boutique Ringo où la boutique Bake, toutes les deux à proximité de la gare d’Ikebukuro.

Prochaine étape, un petit restaurant de ramen du côté d’Akihabara qui affiche une foule quasi quotidienne à chaque fois que l’on passe devant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *