Close

30 juin 2016

#Japon365 – Jour 157: Il est frais mon poisson, il est frais!

Ce n’est pas forcément la destination qui attire le plus de monde lors des premiers voyages à Tokyo et pourtant le quartier de Tsukiji est célèbre dans tout le pays pour son marché aux poissons.
Si vous avez le courage d’être debout à 3 heure du matin ou pas encore couché à cette heure-ci, un événement assez particulier s’y déroule, la criée. Rien d’exceptionnel en soit mais pour ceux n’ayant jamais approché un bord de mer et la vente de poisson en direct, cela peut être un instant assez intriguant à passer.

Si comme nous vous pouvez vous lever tôt mais pas trop ^^ Le marché de Tsukiji reste ouvert aux visiteurs et aux alentours de huit heure du mat, le travail continue de battre son plein. C’est le moment d’observer le ballet incessant de camions chargeant et déchargeant les caisses de poissons restantes et surtout d’avoir l’œil ouvert pour éviter de se faire écraser car pendant que vous jouez les photographes amateurs, les professionnels du poissons, eux, travaillent!
Et c’est d’ailleurs un point négatif (?), gênant de ce lieu, l’impression de déranger et de ne pas être forcément à sa place!

Qu’importe, si le marché intérieur vous rebute, il est toujours temps de faire le tour du marché extérieur et de vous approvisionner en nourriture ou en ustensiles de cuisine pour la semaine à venir et si une petite faim vous tenaille, la multitude de restaurants approvisionnée en poissons frais saura remplir votre ventre pour la journée.

Après quelques heures passées avec les poissons, un changement de paysage n’est pas de refus et cela tombe bien puisqu’à quelques pas de là se situe un grand temple bouddhiste réputé qui offre une petite visite guidée de son intérieur. De quoi se recentrer sur soi-même en priant le bouddha Amida et en se laissant emportant pour l’odeur des encens!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *