Close

12 juillet 2016

#Japon365 – Jour 169: Rat des villes, rat des champs!

De retour dans notre bon vieux quartier d’Otsuka, sous l’air presque conditionnée de notre appartement, encore en sueur de notre séjour dans le kansaï.
Le temps pour nous de débriefer rapidement sur notre voyage et ses points forts/faibles.

Commençons par la météo, ensoleillée tout du long mais sacrément lourde. Si le kansaï s’apprécie sous le soleil, essayez d’éviter l’été pour privilégier l’automne ou le début de printemps car enchaîner les visites à un rythme soutenu avec ce temps gâche un peu le plaisir.
Et en parlant des visites, le kansaï regorge d’endroits, de villes à visiter et notre court séjour n’a bien sur pas suffit pour apprécier pleinement cette région cependant les quelques destinations que nous avons sélectionnées ont parfaitement remplies leur rôle de distraction. La ville fourmille de locaux très sympathiques et généreux tandis que la campagne offre des paysages à couper le souffle, idéal pour se ressourcer!

Tourisme oblige, être confronté à la horde de chinois fut une rude épreuve, que cela soit sur les sites ou à l’hôtel, leur grand nombre jouant clairement en leur défaveur. Mais comme on dit, on est toujours le problème de quelqu’un d’autre!

Cette expédition nous aura au moins certifié une chose: entrecouper notre séjour tokyoïte avec un peu de kansaï est une riche idée et permet d’apprécier notre retour mais donne également envie de voir d’autre chose.
Dommage qu’il faille jongler entre les économies et le travail, dans le contraire on serait déjà en route pour un autre coin du Japon!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *