Close

15 juillet 2016

#Japon365 – Jour 172: Le jour et la nuit

Le blanc, le noir, le jour, la nuit, deux thèmes qui s’opposent et qui se complètent, que cela soit dans la nature ou dans la ville.
Sachant que Tokyo est une métropole immense avec de nombreuses choses à voir et à visiter, il faut pas mal de temps pour apprécier chacun de ses aspects. Si en plus on prend en compte que ces quartiers changent du tout au tout lorsque la nuit tombe, Tokyo double sa durée de vie!

La démonstration est assez simple à faire avec des quartiers populaires comme Shinjuku ou Shibuya mais la règle s’applique également à d’autres endroits mois connus pour leur vie nocturne.
Pour nous l’expérience fut faîte à Ueno, un endroit essentiellement visité pour son zoo, son parc et sa poignée de musée de renom. Alors que la journée le parc est une place de rencontre, la nuit l’endroit devient quasiment désert et les seuls occupants permanents sont les SDF essayant de se trouver un endroit au calme.

Pour chercher la foule, pas besoin d’aller bien loin puisqu’à quelques pas de la gare, les rues commerçantes accueillent à bras ouverts les passants sur les tabourets de leurs bars à brochettes. Car c’est dans ce genre d’établissement qu’il faudra passer un moment pour vraiment profiter de l’atmosphère de Ueno de nuit.
Tout le monde y est réunit et l’ambiance est très détendu et vraiment « bon camarade »!

Par contre, si l’on met les établissements de boissons et de nourritures à part, les divertissements ne sont pas forcément le point fort du coin.
Certes on y trouve des karaoke mais les game center sont plutôt assez légers niveau contenu. Il vous faudra aller chercher ailleurs pour tâter du pad et rencontrer du niveau sur vos jeux préférés.

Redécouvrir un quartier la nuit est une expérience vraiment intéressante!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *