Close

28 juillet 2016

#Japon365 – Jour 185: Un train peut en cacher un autre

Les sites internet ne donnent pas forcément envie d’aller se perdre du côté sud de la Yamanote.
Résidences à perte de vue, buildings de sociétés, entrepôts de stockage…rien pour attirer le touriste et pourtant notre penchant naïf nous murmure de leurs laisser une chance de nous émerveiller.
Si Shinagawa est connu des étrangers débarquant au Japon, c’est surtout pour son immense gare desservant une flopée de destinations comme les aéroports ou encore celles atteignables par le shinkansen mais qu’en est il du quartier en lui même?

Quand on s’éloigne un peu de la gare…et bien les choses ne s’améliorent pas forcément.
Certes le quartier possède son aquarium, son musée ainsi qu’un temple retraçant l’histoire des 47 ronins (les cinéphiles apprécieront) mais l’intérêt du quartier se concentre vraiment sur sa gare et les rues qui l’entourent.
Pour avoir un peu d’ambiance et s’amuser à Shinagawa, il ne vous faudra pas aller bien loin en sortant du train puisque les restaurants, bars et karaoke s’enchaîne sur une centaine de mètres!
Si vos pas vous emmènent un peu plus loin cela ne sera qu’hôtels et building de société. Une vue sympathique et grandiose mais pas forcément le style de paysage qui donne envie de rester longtemps sur place.

Si vous avez un peu de chance lors de votre exploration, vous pourrez tout comme nous, restez coincé à un passage à niveau pendant 15 minutes à attendre que les trains passent…parce qu’un train en cache souvent un autre, Shinagawa en cache une dizaine derrière le premier qui passe alors armez vous de patience ou rebrousser chemin pour prendre la seconde sortie de la gare et aller tranquillement de l’autre côté du quartier.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *