Close

9 août 2016

#Japon365 – Jour 197: Manga d’antan

« C’était mieux avant! », la réplique classique des vieux, qu’ils soient effectivement âgés ou simplement conservateurs, ne s’applique pas forcément à tous les domaines mais quand il s’agit de nostalgie, le cœur à clairement la priorité sur le cerveau!
Et au Japon, la nostalgie est à peu près partout pour peu que vous ayez été élevé par le Club Dorothée et ses programmes colorés. Mangas, animés, presque tout tire sa source de ce pays et croiser des éléments de votre enfance est un vrai bonheur.

Pour preuve, un des mangas sportif les plus apprécié en France durant les années 80, Olive et Tom, a même droit à ses statues dans les quartiers Est de Tokyo!
Entre Yotsugi et Tateishi, c’est une poignée de statuette en bronze qui rendent ainsi hommage à l’oeuvre de Yoichi. Pour les apprécier, un petit circuit est proposé une fois arrivé à Yotsugi. Rien de bien difficile en terme d’exploration mais il vous faudra quand même une bonne heure de marche pour faire le tour de piste, armez vous tout de même d’internet ou d’une carte car les statues sont positionnées à des endroits publiques mais pas forcément « voyant » étant donné le côté résidentiel de la zone.

Même si on n’est pas dans la démesure comme un certain Gundam à Odaïba, les fans et les nostalgiques de l’époque Dorothée apprécieront certainement cette rencontre avec les joueurs de foot (de la première génération) les plus célèbres du petit écran.
Si chacun à son favori, n’espérez pas tomber sur les outsiders de la série, les statuettes reprennent simplement les piliers de la série, à savoir:
Olivier, Bruce, Ben, Thomas, Marc, Roberto, Patty…pour les noms japonais, il vous suffira de lire les plaquettes aux pieds des statues ^^

Quoi qu’il soit, vive le foot animé , vive la Toho et vive Kojiro Hyuga!