Close

26 août 2016

#Japon365 – Jour 214: Danses et mets tes baskets!

Au Japon, les festivals sont avant tout un moment pour renouer avec les traditions, que cela soit par la danse, la musique, les tenues ou encore la nourriture.
Ce n’est d’ailleurs pas pour rien qu’à chaque événement estival on retrouve les fameux yukatas déambulant dans les rues. Pour le gaijin complètement égaré c’est un point de repère sans équivalent. Pour trouver les festivités, suivez les yukatas!

Cependant le Japon est un pays qui avance et bien qu’il continue de préserver ses coutumes, il pense aussi à donner un coup de jeune à son patrimoine.
Il n’est pas rare lors des Don-Obori que les gaijins soient invités à rentrer dans la danse par les organisateurs. Yukatas ou pas, tout le monde est le bienvenu lorsqu’il s’agit de faire la fête!
On assiste alors à un plaisant melting pot rassemblant les touristes à sandales, les jeunes couples en yukatas et les salary men fraichement sortis de leurs bureaux aseptisés.

Definitivement ces festivités sont des failles spatio-temporelles où tout un pays se retrouve pour passer du bon temps et oublier le quotidien!
Pour émettre un point négatif et rester objectif (même si de notre côté cela reste des bons moments), on pourrait juste pointer du doigt les prix un chouya au dessus de la moyenne en ce qui concerne la nourriture et les boissons.
Ce à quoi on répliquerait de suite: « Tu n’as qu’a ramener ta propre bouffe achetée au combini pour ne pas depenser trop ».