Close

16 février 2016

#Japon365 – Jour 22 : La nuit à Aki

Journée boulot oblige, sortie nocturne avec Mme A dans son quartier de travail, Akihabara.

Autant le quartier est vraiment bondé en journée, autant le soir les survivants que l’on peut croiser se dirigeant vers des restaurants ou des Game Center ne sont plus que l’ombre de la marée humaine des grands jours.

De base nous étions venus pour assister à un évent sur les gashapons mais la petite fête en elle même se résuma juste à une vingtaine de machines disposées dans la gare. Pas de quoi fouetter un chat mais visiblement les collectionneurs, eux, se ruaient sur les machines pour essayer d’obtenir les figurines manquantes à leurs collections.

Vu l’heure avancée, il était grand temps de trouver de quoi nous sustenter mais dans un quartier connu pour ces magasins spécialisés, la vision d’un restaurant sympathique était difficile à percevoir et pourtant la surprise apparut après quelques minutes de marche.
Son nom? Saizeriya, une sorte de cantine bon marché à l’ambiance plutôt sympathique. De quoi nourrir deux personnes pour moins de 15 euros, la bonne pioche de la soirée pour se remplir le ventre avec deux bons plans chacun et boisson à volonté. Une adresse à retenir!

Sur le chemin du retour, ce n’est pas moins de cinq Game center qui ont subis la folie de Mme A, l’accro aux machine à pince.
Pas de dépenses à l’horizon seulement du repérage et du craquage devant moultes animaux en peluche. Hélas, si les lots attirent les foules, gagner aux machines à pince n’est pas donné à tout le monde. Faut-il encore avoir déjà baigné dans cette science de précision!

Ce qu’on retiendra d’Akihabara la nuit, c’est que le quartier offre une toute autre facette que celle en journée.
La foule disparait, les magasins ferment et on se retrouve avec une atmosphère plus intimistes, agréable pour accompagner une petite virée nocturne.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *