Close

6 septembre 2016

#Japon365 – Jour 225: Asakusa

Même si Tokyo est une ville en totale agitation où il se passe des choses à tous les coins de rues, certains quartiers restent malgré tout à usage unique.
Prenons un exemple et son contre exemple. D’un côté Shibuya, quartier ultra vivant où il fait bon retourner régulièrement ne serait ce que pour l’aspect sortie et shopping et de l’autre Asakusa, un endroit qu’on ne visite pour ainsi dire qu’une seule fois afin de jeter un oeil au célèbre Sensoji et ses alentours.

Pourtant, à l’instar de ses confrères, Asakusa a lui aussi une seconde vie lorsque la nuit tombe.
Alors que la journée la foule de touristes arpente les allées commerciales en direction du temple, la nuit, seuls quelques piétons empruntent la voie principale.
Peut être les guides touristiques ne mettent pas assez l’accent sur les illuminations de nuit mais passer à côté de ce quartier la nuit serait une belle erreur.

Tout d’abord, vous ne serez pas gêné par la marée humaine, libre à vous de prendre votre temps pour les clichés et autres selfies.
C’est également l’occasion de découvrir l’ambiance bon enfant qui règne du côté des restaurants de rue façon izakaya lorsque les salary men discutent de bon train une bière à la main.
Mais surtout, une fois la nuit tombée, le panorama est magnifique. Un tour au huitième étage de l’office du tourisme vous offrira un paysage de carte postale: le temple Sensoji, la Tokyo SkyTree, la flamme d’or, le tout illuminé et réuni pour le plaisir des yeux.

On ne redira jamais assez mais Tokyo est une ville qui se visite au moins deux fois, le jour et la nuit.
Les ambiances, la population, les paysages, tout change pour vous offrir une autre expérience de vie.
Si un quartier ne vous plaît pas plus que ça, laissez lui une seconde chance!