Close

14 septembre 2016

#Japon365 – Jour 233: Il y a jardin et jardin

Si l’on parle à n’importe qui de jardin japonais, l’image dépeinte est souvent la même: des arbres, quelques rochers, une surface d’eau et des gravillons ratissés de façon à former une figure quelconque…ainsi qu’une ou deux notions de calme et de zen pour emballer le tout.
Certains crieront à la bêtise mais quand on fait le tour de pas mal de parc, c’est bien ce que l’on observe. Évidement cette représentation grossière n’arrive pas à la cheville d’un vrai jardin japonais et de toute la beauté qu’il peut dégager lorsqu’on le contemple mais cela reste le concept que la plupart des touristes souhaitent voir lorsqu’ils débarquent au Japon pour la première fois.

C’est là que le guide touristique en nous surgit pour avertir les visiteurs: Attention, tous les parcs et jardins au Japon ne sont pas des jardins japonais (un pouce est un doigt mais tous les doigts ne sont pas des pouces ^^).
Pour faire simple, les jardins associés à des temples ont généralement une architecture japonaise par contre dès lors qu’un parc/jardin est isolé, sa composition peut varier. Pensez à vérifier avant d’acheter votre billet d’entrée si vous ne voulez pas vous retrouver au milieu d’une forêt de chênes façon occidentale.
Heureusement, d’après notre expérience de naturaliste, la plupart des parcs à l’occidental possèdent également leur coin japonais. Sans doute pour ne pas trop déboussoler les locaux et leur permettre de garder un endroit pour méditer ^^

Payant ou gratuit, vous ne serez jamais déçu de votre visite car au milieu de toute cette ville, se retrouver plonger dans la nature est quelque chose qui fait vraiment plaisir et qui ressource sans que l’on s’en aperçoive.
Nous pourrions commencer une liste des plus beaux parcs mais en attendant que le courage se pointe, notre base de données restera sur notre chaîne Youtube ^^