Close

19 septembre 2016

#Japon365 – Jour 238: Travailler ensemble

L’un des aspects intéressant du PVT hormis le fait de se balader un peu partout dans le pays, c’est d’interagir avec sa population selon différents angles.
On peut ainsi chercher à comprendre leur fonctionnement dans une relation privée, en public mais également dans le domaine professionnel.

Avec tous les clichés circulant sur les japonais et le monde du travail, on pourrait croire qu’au boulot le japonais reste une personne droite, très à cheval sur le règlement et parfaitement organisé…un peu comme si une montre Suisse s’était changée en humain.
Et bien non!

Avec les quelques expériences professionnelles récoltées à droite à gauche, notre vision du japonais au travail n’est plus forcément en accord avec les croyances locales.
Sur un point tout de fois les dires sont corrects, les japonais sont très consciencieux des règles et des méthodes à suivre.
Peut être un peu trop pour certains qui préfèrent rester sur des acquis un brin vieillots plutôt que de passer à de nouvelles méthodes plus efficaces.
Un autre point entendu mainte et mainte fois: les japonais travaillent beaucoup. Encore une fois, véridique, cependant l’efficacité n’est pas forcement au rendez-vois et les priorités ne sont pas toujours les bonnes.

En ce qui concerne leur envie de travailler avec les étrangers pour ouvrir leur pays et leur économie au monde, des efforts sont fait, notamment dans le domaine du tourisme.
Par contre, le fait d’avoir une mauvaise communication et de ne pas s’adapter à leur auditoire est quelque chose d’assez perturbant. Sur le papier, les entreprises voulant promouvoir leurs services à l’étrangers n’ont qu’à contacter des résidents/touristes étrangers, entamer le dialogue et offrir un échantillon de produit pour faire leurs pubs. Sur le terrain, il est tout autre car en plus de changer d’avis toutes les cinq secondes, l’effort de communiquer en anglais n’est pas forcément systématique.
Une contradiction assez énorme avec l’esprit d’échange voulu!