Close

22 septembre 2016

#Japon365 – Jour 241: Kit et Kat

Quand on le regarde depuis la France, le Japon est un pays exotique d’un point de vue culinaire.
Avec son utilisation très poussée des produits de la mer et sa grande variété de snacks en tout genre, le Japon offre à ses visiteurs une expérience culinaire des plus dépaysantes.
Et c’est surtout au niveau des snacks qu’il faut s’attarder pour trouver des choses surprenantes et « hors du commun ».

D’un point de vue marketing, c’est sûrement Kit-Kat qui offre aux consommateurs l’expérience la plus sympathique.
Alors qu’en France les barres de chocolat sont vendues sous un nombre limité de variantes (assez classiques), ici c’est un produit qui est devenu saisonnier, changeant de parfum comme la nature change de couleur.
Durant l’année de nouveaux parfums apparaissent et cela devient une chasse, une collection pour les amateurs de snacks chocolatés.

Avec plus de vingt ans de produits commercialisés à travers le Japon, ce sont des centaines de saveurs qui ont déjà été testés par les japonais.
Pour l’occasion, le Nescafé café (oui c’est naze) abrite jusqu’au 25 septembre le musée du Kit-Kat.

Dans une ambiance très posée, moderne et épurée, vous pourrez déguster quelques chocolats parmi un catalogue assez complet et qui propose des produits n’étant plus en vente.
Un excellent point pour ceux voulant absolument tester une saveur mais ayant raté la période de commercialisation.

Petite précision pour ceux ayant encore un doute mais oui, le musée est bien dans le café ce qui signifie que pour profiter de la culture Kit-Katesque, vous devrez consommer sur place.
Mais bon pour un endroit calme et posé comme celui ci, quelques yens peuvent bien être dépensés…au moins une fois!