Close

19 février 2016

#Japon365 – Jour 25 : Soirée corpo.

En France, les relations entre collègues de boulot sont de deux types, ceux qui deviennent vos amis…et les autres dont on ne s’occupent pas et qu’on revoit seulement au repas de Noël de l’entreprise.
Au Japon, en fin de semaine, les salary men qui bondent les bars et autres restaurants ne sont pas forcément les meilleurs amis du monde mais ils se retrouvent tous autour d’un verre afin de consolider l’esprit d’équipe et d’entreprise.

C’est donc ce soir que nous avons pu tester cet aspect de la société japonaise en prenant un verre dans un bar avec le staff de Mme A puis en mangeant quelques brochettes dans un yakitori modeste mais plutôt plaisant.
Discussion personnelle, discussion professionnelle, tout finit par se mélanger en fin de soirée et l’ambiance se relâche pour offrir un très bon moment entre collègues.
Après une soirée comme celle ci, on comprend mieux cette « tradition culturelle » qui nous faisait sourire autrefois, la prenant pour une simple « biture » de décompression après une semaine de travail.
Car malgré cette image d’alcool omniprésente dans les clichés qui circulent, c’est belle et bien un lien qui se crée entre des collègues.

Cette soirée terminée, la notre devait attendre un peu avant de se conclure. Après tout, le quartier d’Akihabara est toujours plaisant à arpenter la nuit malgré sa désertion de badauds.
Rapide coup d’oeil vers les rues adjacentes à l’artère principale pour tenter d’apercevoir quelques curiosités mais ce fut une salle d’arcade qui attira le regard de Mme A.
La raison? Des machines à pinces bien entendu mais surtout une peluche géante du fameux hamster vert ^^
L’esprit sport lui fit tenter sa chance mais la loi des UFO catchers fut plus forte.

De retour à Otsuka, un peu fatigués de cette journée sans réelle coupure (surtout pour Mme A) mais bien contents d’être enfin en week end (toujours pour Mme A) pour pouvoir se bouger un peu et voir des choses intéressantes!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *