Close

2 octobre 2016

#Japon365 – Jour 251: Manger, toujours manger!

Ceux ayant déjà tenté/réussi un régime sauront de quoi il retourne.
En France, la nourriture est excellente, difficile de dire le contraire cependant lorsque vous marchez dans les rues, il est rare que des odeurs viennent vous agresser les narines. Bien évidement il y a toujours la boulangerie du coin qui joue les traîtresses mais dans l’ensemble aucune tentation ne vient entraver votre volonté de perdre du poids.
Au Japon, la situation est un peu différente…

Sur Tokyo, sortir dehors prendre l’air équivaut à respirer une dizaines de menus de restaurants différents ^^
La nourriture est partout mais surtout elle est dans l’air et c’est bien ça le problème…enfin si s’ouvrir l’appétit en marchant est un problème. Soba, guydon, sushis, yakiniku…pour dire vrai, nous sommes à peu près sûr qu’un « nez » pourrait reconnaître le type de restaurant qu’il y a dans les environs en respirant profondément!
Bien sur, plus vous vous éloignez du centre de la capitale et moins la concentration en restaurants est élevée mais qu’importe qu’ils soient des centaines ou une dizaine, la nourriture au Japon est un pur régal difficile à ignorer.

Le summum de toute cette avalanche de sensations revient fatalement aux festivals.
Qu’ils soient à but culturel ou tout simplement dédiés au divertissement, des stands de nourriture vous attendront sournoisement entre deux échoppes de bols en céramique. Et que dire des festivals consacrés aux spécialités culinaires d’une région du monde. Overdose de bouffe!
Enfin pas vraiment, quand on aime manger ces événements sont tout simplement une bénédiction et permettent de tester un grand nombre de mets sans avoir à voyager pendant plusieurs heures.
Le seul problème reste finalement la capacité de votre tirelire puisque même si les prix sont pour la plupart très corrects, un plat plus un plat plus un plat, revient très vite assez cher!