Close

11 octobre 2016

#Japon365 – Jour 260: Manga à la mode

Ceux qui suivent un peu le monde du manga et des animes savent que la mode change quasiment toutes les saisons.
Les vétérans sont en général rodés face à la concurrence mais quand une licence montre des signes de faiblesses, les petits nouveaux ne gâchent pas leurs chances de la sortir des rayons pour y prendre sa place.
Quand le déclin se sent au niveau de la qualité du manga, les ventes ne tardent pas à faire la tronche et la présence en magasin en mise en question. Pour se rendre compte de tout ça « en temps réel », il suffit de se rendre dans un Jump Store de la capitale nippone.
Pour nous ça sera celui du Tokyo Dome…

Le principe d’un Jump Store est simple: mettre en avant les goodies des licences dans le vent et remplacer ceux des licences en perdition.
Avec le temps on pourrait croire que certaines licences comme Dragon Ball auraient disparu mais le manga possède toujours un coin de magasin avec quelques goodies. Apparemment ce n’est pas Dragon Ball Super qui relancera le merchandising mais les oldies ont la vie dure ^^
One piece quand à lui est en mode insolence depuis sa publication puisque le bougre gangrène au moins la moitié de l’espace de vente. Le manga est numéro un peu partout et cela se voit clairement depuis la vitrine extérieure jusqu’au décorations intérieures.

Et la grande question est: Qu’en est il de Naruto?
Parce que si la licence est « terminée » (Boruto, bonjour!), on pourrait penser que sa notoriété lui aurait donné le droit à peu plus de visuel en magasin mais il s’avère que non.
Clairement, trouver des goodies Naruto dans un Jump Store, vous demandera de fouiller un minimum puisque le manga est passé en mode relique du passé à une vitesse fulgurante.

Ici c’est le chapeau de paille qui fait la loi!