Close

18 octobre 2016

#Japon365 – Jour 267: Caché parmi les building

Encore une fois la ville de Tokyo nous épate.
Alors que l’on croit la connaître comme le fond de sa poche, on découvre de nouveaux lieux méconnus du touriste et qui pourtant offrent une expérience unique et enrichissante. Certes il est difficile de répertorier tous les endroits d’une ville aussi vaste que Tokyo mais quand le lieu abrite un festival assez conséquent comme celui d’aujourd’hui, on se demande pourquoi certains guides font l’impasse dessus.
Le pire dans tout cela étant que ces endroits se trouvent à nos pieds, devant notre porte, à moins de 20 minutes de marche…

C’est du côté d’Ikebukuro (oui, encore une fois mais que voulez vous, ce quartier est vraiment intéressant) que nous avons fait la connaissance du temple Zoshigaya Kishimonjindo.
Un endroit assez vaste regorgeant de structures à l’histoire et au folklore plutôt intéressant. Temple, passage de portes, statue de pierre…de quoi ravir les photographes en herbe.

C’est en feuilletant les listes des activités du jour que nous sommes tombé sur un festival inconnu se basant à Ikebukuro.
Chose intrigante quand on sait que les festivités se déroulent en général à deux pas de la gare afin d’attirer un maximum de monde. En remontant une artère principale du quartier, quelques décorations posées ici et là indiquait clairement que le festival n’était pas un petit événement mais plutôt une bonne fête avec combo parade+stands de nourriture. En effet, une fois sur place la taille du temple en disait long sur son importance.
Les gens se rassemblaient doucement en ce début d’après midi mais les prières retransmissent dans les hauts parleur et le circuit balisé du mikoshi laissaient entendre une bonne ambiance pour le début de soirée!

Nous retournerons sûrement là bas lorsque tout sera remis en place afin d’avoir une vision un peu plus nette de cet endroit jusque là inconnu!