Close

22 octobre 2016

#Japon365 – Jour 270: Sons et lumières

Depuis que l’on côtoie le Japon et ses différentes villes, une chose nous a sauté aux yeux, les efforts fait par les villes ou les régions pour divertir les locaux et attirer les touristes sont vraiment impressionnants.
Si ce n’était que les festivals d’été et les nombreux feux d’artifices qui parsèment le Japon durant la période de grande chaleur il n’y aurait pas de quoi crier au génie mais quand le divertissement est un effort quasi quotidien et ce même dans des structures de taille modeste, on ne peut que relever le travail accompli!

Alors oui, la plupart des petits événements qui consistent en une chasse aux trésors ont pour la plupart un but marketing (non caché) mais ce qu’il faut voir c’est surtout le mal que se donne les commerces pour faire connaître leurs produits.
Et quand les firmes ont un peu plus de moyens, on assiste alors à des choses assez surprenantes.
Il n’y avait qu’à être présent sur Tokyo lors de la sortie du dernier Gozilla, la promo était aux quatre coins de la ville et séduisait aussi bien les parents que les enfants. Statues géantes, collection de tampons, produits dérivés…de quoi attirer pas mal de curieux.

Mais en dehors de l’aspect mercantile, c’est l’aspect culturel qui est mis en avant au Japon.
Le festival peut bien être à l’échelle nationale ou à l’échelle d’un quartier, il y aura toujours de l’animation et ce, quasiment tout au long de l’année. Certes certaines choses vous passerons au dessus de la tête, que cela soit dans leurs concepts ou leurs buts mais rien que le fait de voir tout le travail que cela représente est une chose incroyable.

Maintenant que le printemps et l’été sont passés, on peut dire au revoir aux spectacles pyrotechniques mais cela veut aussi dire bonjour aux décorations et illuminations de l’hiver….et ça, on a hâte!