Close

7 novembre 2016

#Japon365 – Jour 279: Dans l’ombre de Shibuya

C’est un phénomène global à tous les pays et pourtant cela reste quelque chose de regrettable, nous voulons parler de la médiatisation et surtout de celle qui surexpose un lieu, une personne alors que juste derrière, dans son ombre, se trouve des choses uniques, tout aussi magiques si ce n’est plus.

Ce phénomène existe tout au long de l’année mais ça à surtout été mis en avant lors de la période d’Halloween à Tokyo.
Lorsque l’on demande aux gens d’associer Halloween et Japon, le quartier de Shibuya et son fameux passage piéton ressortent facilement en tête des réponses. Bien évidement l’endroit ne vole pas sa réputation et on encourage les gens à aller voir de quoi il retourne dans cette jungle urbaine le weekend d’Halloween mais on oublie facilement de parler des autres événements, ceux qui rassemblent des centaines, des milliers de personnes mais dont les touristes ignorent tout.

Simplement parce que ce n’est pas assez décadent, pas assez médiatisé, qu’on s’éloigne un peu du « centre touristique » de Tokyo, on devrait passer à côté de choses vraiment intéressantes?
Certes la démesure impressionne et cela met une bonne claque quand ça nous arrive mais n’oublions pas les choses qui gardent taille humaine et qui au final, offrent une expérience peut être plus enrichissante, plus typique (lorsque l’on visite un pays dont la culture est à l’opposé de la notre) que celle vécu dans les endroits plus mainstream.

Ce n’est pas un procès du vrai Japon contre le Japon des touristes car le Japon est un tout mais simplement un rappel. Celui de ne pas oublier qu’un pays (et sa culture) à souvent plusieurs facettes à montrer aux visiteurs qui prennent le temps de regarder au-delà des grandes lignes.
Et que c’est dans ces cas là qu’on enrichit son expérience personnel et sa compréhension du pays!