Close

19 novembre 2016

#Japon365 – Jour 295: Le luxe et l’art

On ne doute pas sur le fait de l’avoir déjà dit ou expliqué au cours de l’année mais les quartiers du luxe à Tokyo sont vraiment dans un monde à part.

Lorsque l’on part en visite dans ces environs avec un but précis comme du shopping ou la visite de galerie, l’expérience est plaisante car tout est là pour vous et votre but finale.
Cependant, lorsque l’on se retrouve dans ces quartiers en mode « pelle et bac à sable » la sensation de mal être pointe vite fait le bout de son nez.

Il faut dire que le luxe…et bah c’est du luxe! Les vitrines sont peut être jolies, les menus gastronomiques ont peut être l’air bons mais quand on se penche sur l’addition, on voit bien le fossé qui sépare le touriste du touriste fortuné.
Alors que reste t-il aux quartiers comme Ginza lorsqu’on lui enlève sa consommation de luxe? Y a t-il un intérêt à visiter ces lieux?

Heureusement oui!
Pour cela il faudra seulement se tourner vers deux facettes artistiques, à savoir, l’architecture et la sculpture.
Dans les parcs, les jardins, entre deux buildings, cachés ou à la vue de tous, les quartiers du luxe regorgent de jolies choses à découvrir.
Certaines oeuvres passeront surement au dessus de vos têtes (comme des notres) mais elles n’en resteront pas moins des objets de curiosité et d’excellents sujets de photographie.

On recommandera tout de même de prépaprer un plan et un itinéraire avant de se lancer dans l’exploration de ces quartiers afin de ne pas perdre de temps à érrer sans but entre les buildings remplis de salary men.
A défaut d’être excitants, ces endroits seront parfait pour se détendre et profiter du calme qui y règne entre deux sorties de bureaux (gare à l’heure de pointe dans les transports).