Close

4 avril 2016

#Japon365 – Jour 70 : La quête du coiffeur

Quand Mme A travaille, Mr J est en roue libre!
Pas de plan préparé à l’avance, pas de destination un tant soit peu réfléchie…nan, l’instinct dicte ses règles et vous offre un contenu riche en….vous offre du contenu!

Avant toutes choses, un tour à la poste était de rigueur afin de terminer la fournée de cartes postales à envoyer.
Maintenant en terrain conquis, Mr J se débrouilla comme un chef pour acheter les timbres dont il avait besoin…ou presque, il faut dire qu’avec des timbres à 7 yens au lieu de 70 yens les cartes postales n’auraient jamais atteint la France ^^
Une fois cette petite formalité bouclée, le second point du jour était de faire un repérage du côté des coiffeurs mais sur le chemin le repérage se transforma en envie…
Mais comme Mr J ne fait pas les choses comme tout le monde, trouver un simple coiffeur était un challenge bien trop simple!
Pour essayer quelque chose de nouveau, il décida de chercher le fast-food de la coupe de cheveux, le QB House. Une enseigne que l’on peut trouver dans pas mal de quartier de la capitale et qui propose une coupe de cheveux en 10 minutes pour la modique somme de 1000 yens!
Un tour sur le net et direction Takadanobaba pour y chercher cette fameuse enseigne…juste après un petit tour dans une salle d’arcade rétro et une boutique de melon pan! Un homme a ses priorités!

Petit piège au sujet de la localisation de ce coiffeur, celui ci se trouvait dans la gare derrière les portiques et donc inaccessible si l’on ne souhaite pas voyager.
Bref, une fois sur place le même système de machine à ticket que celui des restaurants à ramen vous échange un ticket contre la modique somme de 1000 yens puis une fois votre courte attente (15 minutes max si il y a du monde) passée, un coiffeur s’occupe de vous en vous demandant quelle style de coupe vous souhaitez, 10 minutes plus tard vous êtes dehors!
Je préciserai que même sans parler japonais et en vous équipant d’une photo vous vous en sortirez! Attention ce salon ne propose que des coupes, pas de shampoings ou autres!

La fin de soirée s’acheva dans le quartier de Roppongi pour admirer quelques arbres sous les projecteurs et manger quelques assiettes dans un Saizeriya tout proche.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *