Close

19 avril 2016

#Japon365 – Jour 84 : Une soirée aux petits oignons

Si cet article et par extension cette vidéo sortent avec quelques heures de retard, c’est tout simplement pour la bonne cause, pour le fait d’avoir trouver la soirée idéale selon notre point de vue!

Tout d’abord commençons par le dîner.
A force de vouloir toujours trouver du neuf et du « spectaculaire », on en oublie les petits restaurants locaux. Cette fois-ci, nous nous sommes lancé dans un kaiten-zushi (bar à sushis) situé près de la gare d’Ôtsuka et remplit à ras bord de japonais. Autant vous dire qu’on remarque assez vite deux gaijins surtout quand le restaurant est assez petit et configuré autour d’un îlot central avec les cuisiniers à l’intérieur.
Mais qu’importe puisqu’en plus d’être bon, le dîner fut très abordable puisqu’il nous coûta 1000 yens chacun pour 8 assiettes à 125 yens soit 16 sushis! Un meilleur rapport qualité/prix que le Genki Sushi de Shibuya!

Après le repas, le divertissement.
Si nous voulions de toute manière tester une autre enseigne de karaoke que le Big Echo habituel, nous n’avions pas forcément prévu de passer une grosse partie de la nuit à chanter mais quand nous avons aperçu les prix, le choix s’est fait de lui même. 1080 yens de 22h à 5h du matin avec boisson (non alcoolisées) à volonté !
Alors évidement avec un prix aussi bas, les compromis sont fait au niveau du service, les boissons ne sont pas servis (vous devez vous déplacer), les locaux sont moins jolis mais à part ça, le catalogue de chansons reste le même alors pourquoi ce priver?!
Notre endurance légendaire ne put tenir jusqu’à 5h du matin et c’est vers les 3h30 que nous quittâmes les lieux, le prix d’entrée était complètement rentabilisé!

Constat: Entre une session de deux heures classiques et une session free time, il n’y a pas photo, la frustration de vouloir continuer de chanter n’est plus là puisque la soirée s’arrête d’elle même par épuisement ^^
Une soirée à refaire en changeant juste le restaurant pour varier les plaisirs!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *