Close

2 mai 2016

#Japon365 – Jour 98 : Un après midi de star

Si hier avait été un journée de flemme totale avec une fin de nuit à plus d’une heure du matin, aujourd’hui fut un jour à l’opposé le plus totale puisque nous avons pris notre sac à dos dès 11h pour s’en aller du côté de la mer et de ses crustacés, direction Kamakura!

Première étape, choper le pass permettant de partir de Shinjuku vers Kamakura pour 1450 yens.
Bonus du pass? Pouvoir utiliser le tramway de la ligne Enoden sans restriction et ainsi jongler entre les divers sites qui longent le bord de mer sans se soucier du montant de la facture à la fin de la journée! Un must have et une économie de 500 yens sur un voyage Shinjuku-Kamakura classique!
Après une heure de train, le terminus se présente à nous et les festivités peuvent commencer…

Le grand Bouddha fut notre première cible et une fois arrivé devant, il valait bien son pesant de cacahuètes! La combinaison de la statue et de la forêt en arrière plan était plutôt magique!
Cependant, hormis cet édifice, la zone est quasiment déserte et même si les touristes sont amassés pour admirer la représentation divine, dix minutes suffisent amplement à faire le tour de cette « attraction » à 200 yens…car oui, poser les yeux sur le Bouddha vous coûtera 200 yens…le prix de l’entretien dirons nous mais soyons honnête, la scène en vaut le prix!
Sur le chemin du retour, un arrêt au temple de Kannon nous coûta 300 yens mais à la vue des jardins et du panorama dans les hauteurs du temple, les sous furent bien dépensés.
Heureusement que le reste des temples éparpillés dans la région n’étaient pas tous payants car cette virée à Kamakura commençait à coûter cher XD

Après Kamakura et ses temples, la fin de journée fut dédié à l’île d’Enoshima et son observatoire/phare situé au sommet de l’île.
Pendant que les courageux (c.a.d nous) grimpaient les longues marches jusqu’au top, les feignasses se dirigeaient vers l’escalator mis à leur disposition pour la modique somme de 180 yens…la jeunesse n’est plus ce qu’elle était.
Globalement, l’île d’Enoshima vaut le détour pour le point de vue qu’offre son phare (pour 500 yens) et l’ambiance bord de mer de sa rue commerçante. Il faut seulement choisir un jour de visite lorsque le temps est bien dégagé afin d’apercevoir le mont Fuji!

De cette après midi, on retiendra surtout le fait de s’être fait aborder à plusieurs reprises par des lycéennes pour ce qui semblait être un devoir d’anglais, un moment étrange mais sympa.
Et que dire des filles nous demandant timidement en japonais de prendre une photo avec elles parce qu’elles trouvaient les cheveux d’Audrey trop kawaï!
Une superbe journée!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *