Close

27 avril 2016

#Japon365 – Jour 93 : La colline à des fesses!

Quand on se réveille après une longue journée dans un univers Disney, le ciel paraît terne (normal il allait pleuvoir) et le quotidien semble avoir prit une grosse claque dans sa tête!
Le processus de réhabilitation à la vie de tous les jours est assez long et douloureux mais on finit par se dire que tout ça n’était qu’un rêve et qu’en attendant des jours meilleurs, Tokyo a encore bien des choses à nous montrer.

C’est pourquoi nous sommes allé du côté de Shibuya après la journée de travail.
Déjà pour manger quelques sushis et s’apercevoir que le restaurant « Genki Sushi » avait fait peau neuve en se mettant en version 2.0 au niveau de la mise en place et des commandes ensuite pour aller faire un tour sur la colline aux love hotels!

Il est vrai qu’en occident, l’idée d’un couple allant à l’hôtel reflète souvent une image négative, celle de l’adultère ou de choses…payantes.
Ici (même si certains rendez vous ne sont pas tous légitimes), les love hotels sont avant tout un lieu d’intimité et il n’est pas rare pour des couples « classiques » d’y venir s’y détendre. L’image délurée que l’on a de ces établissements n’est pas forcément représentative de la réalité puisqu’à part quelques exceptions, les love hotels sont juste des hotels classiques proposant du mobiliers ou une palette de couleurs variés.
Pour trouver ces fameux établissements à thème, répondant à des fantasmes bien précis, il faudra chercher plus en profondeur car ce n’est pas en vous baladant au coin d’une rue que vous en trouverez comme semble le relayer les différents médias ^^

Une fois l’image un peu « négative » mise de côté, il ne faut pas oublier que les love hotels sont avant tout…des hotels et qu’en cas de problème, cela reste un moyen de dépannage comme un autre.
Il faut juste faire attention à bien choisir son établissement et regarder la tête des tenanciers ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *